Conseils de quartier

Conseil de quartier

 

Il s’agit d’une assemblée citoyenne qui a pour objectif de faire vivre la démocratie au sein d'un quartier, à la manière d'une agora grecque antique. Celle-ci réunit à la fois des habitants tirés au sort parmi la population mais aussi des volontaires, des membres d’associations et des commerçants souhaitant participer à la prise de décision au niveau local. Ses séances sont publiques, ouvertes et transparentes : tout le monde peut y assister et demander à y être entendu.

Trois conseils de quartier ont été créés dans trois secteurs différents de la commune :
  • Le conseil de quartier « La Chasse »
  • Le conseil de quartier « Jourdan – Saint-Pierre »
  • Le conseil de quartier « Saint-Michel – Tongres »

Les membres des conseils de quartier se réunissent entre 3 et 8 fois par an pour discuter de problématiques qu’ils ont eux-mêmes identifiées et des projets qu’ils aimeraient développer au sein de leur quartier. Pour concrétiser ces projets, ils disposent d’un budget annuel de 40.000 €. Chaque conseil de quartier est aussi tenu informé des initiatives communales pouvant avoir un impact à son niveau et peut par ailleurs rendre des avis ou des recommandations aux autorités locales sur certains dossiers qui le préoccupent plus particulièrement.

Un conseil de quartier est composé de 30 membres (des citoyens tirés au sort parmi les registres de la population, des citoyens volontaires, des commerçants ou des membres d’associations actives dans le périmètre concerné). Chaque membre a un mandat de trois ans. Si vous désirez déposer votre candidature pour l’un des trois conseils de quartier, nous vous conseillons de lire préalablement le règlement (voir liens utiles), puis de vous inscrire (voir démarches).

Un « facilitateur » externe, spécialisé en intelligence collective, est chargé du bon déroulé des débats. Les membres du service Participation sont également présents pour encadrer les réunions. Sachez enfin que les membres du collège et du conseil communal, de même que tout autre citoyen intéressé, peuvent participer aux réunions du groupe en tant qu’observateurs et demander à y prendre la parole, sans toutefois jouir d’un droit de vote.
carte délimitant les zones respectives des conseils de quartier